7 gestes zéro déchet au féminin


 

Une démarche écologique au féminin ou 7 gestes 0 déchet au féminin

 

Zéro déchet ? Est-ce que cela signifie que l’on ne produit pas de déchet du tout ? Zéro déchet ne signifie pas ne pas produire de déchets mais en produire beaucoup moins. Le zéro déchet c’est adopter des gestes écoresponsables et croire que chaque petit geste compte.

Dans cet article, nous nous adressons principalement aux femmes et nous vous livrons 7 gestes 0 déchet au quotidien. Ce sont des gestes respectueux de la peau, de la santé, du portefeuille et de l’environnement.

 

Utiliser du coton lavable pour se démaquiller

 

 

Mesdames, avez-vous déjà pensé à remplacer vos disques de coton par autre chose de plus écologique ?

L’on pourrait facilement croire qu’il n’y a aucun mal à utiliser deux ou trois disques de coton démaquillant par jour, parce qu’après tout ce ne sont que deux ou trois disques de coton, n’est-ce pas ?  Et pourtant, si seulement vous saviez ! La culture du cotonnier est majoritairement pluviale (Afrique subsaharienne, une grande partie des cultures des États-Unis, de l'Inde, de la République populaire de Chine), elle nécessite donc beaucoup d’eau mais non seulement cela, elle implique le déboisement de beaucoup d’espace. Si nous voulons protéger notre planète, c’est à nous de faire en sorte que chaque petit geste compte.

Ce que la Kariteam propose c’est de remplacer les disques de coton démaquillant par les disques de coton lavables. C’est très efficace, durable, économique et respectueux de l’environnement. L’autre solution c’est de mettre quelques gouttes d’huile (olive, coco ou jojoba) dans sa main et de se démaquiller à main nu.

 

Remplacer le coton tige par l’oriculi japonais

 

 

Le fameux coton tige, objet d’utilisation quotidienne mais pas très sain pour l’environnement. L’oriculi japonais c’est le cure-Tige japonais, sans coton, c’est donc un simple bâtonnet en bois à l’extrémité recourbé. Il faut l’utiliser seulement pour nettoyer le pavillon de l’oreille et non le conduit interne. Avant chaque utilisation, n’oubliez pas de le rincer, le nettoyer avec une serviette ou de le désinfecter, il faut le faire régulièrement pour l’entretenir.

Attention, il est recommandé de ne pas se curer les oreilles tous les jours.

 

Remplacer son démaquillant par de l'huile végétale

 

 

Pouvons-nous réellement nous passer des démaquillants qui se vendent dans le commerce ? Ouiii ! c’est un oui, sans aucun doute, les huiles végétales démaquillent très bien et c’est sans produit chimique. L’huile apporte des bienfaits à la peau, la démaquille en douceur, sans l’agresser. Vous pouvez choisir l’huile en fonction de votre type de peau. Exemple :

  • Huile de jojoba : cette huile est connue pour être adaptée à toutes les peaux et particulièrement aux peaux mixtes à grasses, parce qu’elle est très proche du sébum de notre peau.

  • Huile d’olive : la plus accessible de toutes les huiles, elle démaquille en douceur et convient à toutes les peaux.

  • Huile d’avocat : elle est très bien pour les peaux sèches

  • Huile d’amande douce : l’alliée des peaux sensibles et réactives, elle démaquille tout en douceur

Beaucoup utilisent l’huile de coco, personnellement, nous ne la conseillons pas ou plutôt, vous devriez faire attention parce qu’elle convient certes aux peaux sèches, normales, sensibles, mais elle est comédogène.

 

Fabriquer ses produits cosmétiques

 

 

Du savon au maquillage, vous pouvez tout faire à la maison. Les ateliers pour apprendre à faire ses cosmétiques maison sont de plus en plus nombreux. N’hésitez pas à vous rendre sur les sites spécialisés, soit pour bénéficier de conseils, des ateliers, de coaching ou tout simplement pour vous informer des différentes alternatives qui existent pour réduire sa consommation de produits cosmétiques qui ne respectent ni votre peau, ni l’environnement.

Quelques sites qui vous proposent leurs services

Three cosmetics : https://www.threecosmetics.fr/atelier

L’atelier green : https://latelier-green.com/fabriquer-ses-cosmetiques-maison/

Waam cosmetics : https://waamcosmetics.com/fr/

Aromazone : https://www.aroma-zone.com/

L’utilisation des pains de savons au lieu d’un gel douche est beaucoup plus économique et écologique par exemple.

Les avantages de faire du home made c’est de pouvoir personnaliser ses cosmétiques, les avoir à un cout moins élevé que sur le marché et évidement qui respectent votre peau et la nature.

Pour celles qui ne sont pas prêtes pour faire cette transition, vous avez des marques de make up green comme Zao cosmétiques et pleins d’autres marques que vous pouvez retrouver sur le site de Mademoiselle Bio.

 

Utiliser des culottes de règles 🩸/des serviettes lavables

 

 

Aujourd’hui, on s’interroge de plus en plus sur la composition des protections hygiéniques et force est de constater que l’utilisation de ces protections menstruelles n’est pas sans danger. Il y a en effet des graves risques provenant de ces protections hygiéniques que l’on retrouve dans les rayons des supermarchés, risques d’irritations, d’allergies, ou de SCT (Syndrome du Choc Toxique menstruel).

Ce que la Kariteam suggère c’est d’allier santé et environnement, en vous conseillant de remplacer vos protections hygiéniques comme les serviettes jetables et tampons par les culottes de règles, les serviettes lavables ou encore la coupe menstruelle.

Il y a de plus en plus de marques sur le marché, le mieux serait de consommer les produits fabriqués en France, en coton bio certifié GOTS.

Pour avoir déjà testé, nous ne pouvons que vous les recommander, c’est efficace, durable, peu couteux, respectueux de la peau, de la santé et de l’environnement.

 

Fabriquer ses produits ménagers soi-même

 

 

Faire ses produits d’entretiens soi-même évite d’avoir dix mille ingrédients et surtout d’éviter des détergents qui ne respectent pas l’environnement.

  • Faire sa lessive
  • Faire son dégraissant
  • Faire son détachant
  • Faire sa lessive

Les éléments à avoir absolument pour faire ses produits ménagers : vinaigre blanc, bicarbonate, citron, marc à café, savon noir.

Exemple de liquide vaisselle : 1 petite cuillère de savon noir, 7 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, 1 grande cuillère à soupe de cristaux de soude et le tour est joué !

En plus d’être respectueux de l’environnement, c’est peu couteux, alors ne vous en privez pas !

 

Privilégier une brosse à dent à tête recharge

 

 

La plupart du temps, ce sont des brosses à dents en bois, fabriquées en France, à la main, par des ébénistes et qui comportent des tourneurs sur bois. Le manche des brosses à dents écologique et rechargeable est conçu pour durer toute une vie. En effet, lorsque les poils sont usés et que vous souhaitez les changer, il suffit de remplacer la tête. En ce qui concerne le recyclage de la tête, il y a des marques qui mettent en place un réseau de points de collectes de têtes de brosses à dents et aussi des partenariats, exemple avec Terracycle. Le but c’est de récupérer les têtes, séparer les poils en nylon du socle et envoyer chacun des composés dans la filière adéquate.

 

Cet article s’adresse principalement aux femmes mais nous ne vous oublions pas les hommes, votre article arrive !

N’hésitez pas à nous dire en commentaire les gestes que vous avez adoptés.

 

Article rédigé le 7 mai 2021 par Loudenie Bosse


コメントを残す


コメントは承認され次第、表示されます。