La face cachée des bougies : les bougies toxiques


La face cachée des bougies : les bougies toxiques

 

Un petit point histoire :

Avant d’être un élément de décoration ou de désodorisant, la bougie a pendant longtemps était un simple luminaire. L’usage de la cire d’abeille dans les bougies, étaient réservées à la noblesse et au clergé. Ses avantages, celle – ci est indolore, mais restait très coûteuse à l’époque. Aujourd’hui, l’usage de la bougie s’est démocratisé, bien plus qu’un simple luminaire, la bougie est un objet de décoration, un objet désodorisant, mais également un objet de relaxation. 

 

Sous forme de tartelettes, en jarre, bougies parfumées, indolores, de massage, coloré ou neutres. Au cours des dernières années, les bougies n’ont fait que se développer et se réinventer. On retrouve ainsi de nombreuses bougies accessibles à tous.
Cependant, lorsque l’on parle de bougie, notre attention se concentre souvent sur la senteur de la bougie plutôt que sur la composition même de nos bougies.


Dans ce nouvel article, nous allons tenter de découvrir ce qui se cache réellement derrière nos bougies favorites.

 

Très souvent, en lisant la liste des ingrédients des bougies on retrouve une composition très courte à l’inverse des compositions des produits de cosmétiques par exemple. On retrouve une cire : végétale ou paraffine et les senteurs naturelles ou artificielles.

La cire paraffine

 

La cire de paraffine très utilisée par les industriels est un ingrédient problématique. La cire paraffine a été introduite pour son coût inférieur à celui des cires végétales. Issue de la pétrochimie elle est aujourd’hui présente dans la majorité des bougies. Cependant, elle comporte plusieurs inconvénients. Contrairement aux cires végétales, elle n’est pas biodégradable et la fumée qui en résulte est toxique ! En effet, elle a tendance à polluer l’air. On retrouve toujours dans les bougies faites avec de la paraffine des parfums artificiels qui peuvent nuire aux personnes qui souffrent d’allergies.


Comme vous l’aurez compris, la paraffine constitue un ingrédient problématique qui est présent dans les bougies. Au-delà de la toxicité de la fumée, la production de paraffine, d’huiles minérales et d’autres ingrédients issus de la pétrochimie est très problématique pour l’environnement. 

Les cires végétales

 


Considérées comme trop coûteuse, les cires végétales ont été délaissées pour la cire paraffine. Cependant, aujourd’hui les cires végétales font leurs grands retours.

Parmi les cires végétales, on retrouve la cire d’abeille et la cire de soja qui sont les plus connues. Mais on retrouve également d’autres formes de cires végétales comme la candelilla par exemple. En plus du large choix de cire, l’un des principaux avantages des cires végétales est le fait qu’elles soient biodégradables, naturelles et souvent indolores.

On peut maintenant retrouver des bougies faites avec de la cire végétale à des prix très accessibles.

Les solutions


Comme solution, nous vous recommandons de bien lire la composition des bougies que vous avez pour habitude d’acheter. Cette action vous permettra de mieux repérer les ingrédients qui peuvent être problématiques dans la composition de vos bougies. Nous vous recommandons de vous tourner vers des bougies contenantes de la cire végétale et des huiles essentielles. 

 

 Article rédigé le 21 mai 2021 par Fatou Tandia


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés